Aller au contenu

Menu principal:

Site officiel de la ville de Saint-Leu d'Esserent

| Rechercher

Ville de pierre

Découverte

Bienvenue sur la page VILLE DE PIERRE

Dans le premier tiers du 19ème siècle, la population de Saint-Leu d'Esserent compte environ 1150 habitants dont la troisième source d'emploi après l'agriculture et la batellerie sont les carrières.

La carrière souterraine du couvent qui couvre 90 hectares reste le témoignage d'une activité d'extraction de la pîerre sur plusieurs siècles, afin d'alimenter les grands chantiers des cathédrales et des palais royaux.

Le prieuré de Saint-Leu d'Esserent qui a connu un développement architectural exceptionnel pour un établissement de ce type en reste le témoignage vivant.

En 1081, au moment où l'Abbaye de Cluny fonde à Saint-Leu d'Esserent un prieuré, une église romane préexiste. Elle sera le point d'ancrage des grands travaux à venir.

La construction d'une église aux dimensions impressionnantes (71 mètres de long 23 mètres de hauteur sous voutes) s'accompagne du développement des espaces monastiques tout autour (cloître, jardins, réfectoire, dortoir, la cave banvin, une ferme, un pigeonnier…). S'ajoutera à cet ensemble un Hôtel Dieu construit 15ème siècle. Un mur du bâtiment est encore visible dans la rue des Marguilliers.

Une maison forte a été construite, après 1176 par le comte de Clermont, devant l'insécurité grandissante pour les moines. Elle se situerait à l'emplacement du " château " de la Guesdière, fortement modifié du XVIème au XXème siècle, et qui est aujourd'hui l'actuelle Mairie.

L'ensemble est clôt par deux enceintes dissuasives, l'une encore partiellement visible autour du prieuré et l'autre entourant la ville (il subsiste une tourelle de guet restaurée).



A découvrir et à visiter !
> L'Abbatiale - Le Prieuré, La Cave Banvin - La Tourelle dite du Guetteur
cliquez ici
> Le Château de la Guesdière - Le Musée, cliquez ici


Revenir au contenu | Revenir au menu