Aller au contenu

Menu principal:

Site officiel de la ville de Saint-Leu d'Esserent

| Rechercher

Vidéoprotection

Cadre de vie

La ville de Saint-Leu d'Esserent a missionné l'entreprise DACHE pour l'installation de caméras (Cf. réunion publique du 15 septembre 2015).

Objectif : vous protéger
L’objectif de la vidéoprotection est clair : protéger les Lupoviciens et non les surveiller. Le dispositif est encadré et géré par la Police Municipale, en respect des décrets régissant l’exploitation d’un tel système, sous l’autorité du Maire. Les images ne seront utilisées qu’en cas de réquisition de la gendarmerie.

Un dispositif très encadré

Pour garantir les libertés et la vie privée de chacun, les dispositifs d’installation et de supervision sont strictement encadrés, juridiquement et techniquement une autorisation préfectorale est obligatoire.
La commission nationale de vidéosurveillance garantie le droit à l’image et le respect de la vie privée. Pour éviter la création d’archives, les images ne sont pas conservées plus d’un mois. Tous les lieux privés (maisons, appartements…) sont systématiquement « floutés » pour préserver la vie privée de tous.

Le coût pour la commune

La technologie a fait de rapides progrès et on observe une baisse significative des coûts. En outre, l’Etat a ouvert de nouvelles perspectives en matière de financement et de partenariat avec les forces de sécurité publique.
Dans le cadre des Fonds Interministériels de Prévention de la Délinquance (FIPD), nous recevrons une subvention s’élevant à 40%.



Les emplacements

En tout, 16 caméras vont être insées à des endroits stratégiques :
- Rue de Boissy
- Rue Salvador Allende
- Rue de la Libération
- Parc de la Garenne
- Pont de l’Oise
- Mairie
- Coulée verte
- Parking SNCF
- Abbatiale
- Cimetière
- Services Techniques
- Route de Creil
- Rue de l’Hardillière
- Place de la République
- Avenue de la Commune de Paris

- City stade


Revenir au contenu | Revenir au menu