Aller au contenu

Menu principal:

Site officiel de la ville de Saint-Leu d'Esserent

| Rechercher

Les grands projets

Cadre de vie

Renoir +

Nous nous sommes engagés, depuis plusieurs années, au développement de la zone d'activité du Renoir afin de favoriser des activités économiques fluviales. Cette plateforme multimodale étendue sur plus de 100 ha accueille depuis plusieurs années de grandes entreprises comme par exemple EDF, Eurovia, ETF et le SMVO.

Ce projet de développement de la zone comprend :
-Une extension et un développement d'activités de stockage et de transport de " colis lourds " avec la création de la base nationale dédiée aux matériels de la Force d'Action Rapide Nucléaire (FARN) en partenariat avec EDF.
- la création d'activités de zones de stockage réservées aux entreprises commercialisant notamment des matériaux de construction et du transport de marchandises par voie fluviale en collaboration avec la CCI de l'Oise.

En 2014, le projet de port de commerce est rentré dans une phase opérationnelle. Des travaux ont été réalisés pour une ouverture fin 2014. Pour ce qui concerne la FARN, les études techniques sont lancées et la phase opérationnelle est prévue en Mars 2017.


Le projet fluvestre

Les 7kms de berges de l'Oise sur le territoire de Saint Leu d'Esserent sont au cœur du schéma directeur Seine Nord Europe. La réhabilitation d'anciennes friches industrielles (ancienne sucrerie de 1863 et plateforme de lavage de betteraves) d'une superficie de 12 550m2, dont un hangar de 2 500m2, permettra de redynamiser les bords de l'Oise tout en contribuant au développement économique, social et environnemental de la ville.

Nos objectifs :

Créer une dynamique touristique et économique en bordure de l'Oise
Depuis plusieurs années, la collectivité souhaite développer le tourisme fluvial le long de l'Oise. Des balades en bateau sont organisées à l'occasion du marché Picard.
Chaque année, ce rendez-vous avec l'Oise rencontre un vif succès. Le projet fluvial vise à repositionner la ville vers la rivière, par le développement de croisières fluviales et par la réhabilitation d'une friche industrielle (ancienne sucrerie et sa plateforme de betteraves) en zone d'activités fluviales. Il est envisagé dans un programme de développement économique et touristique :

L'aménagement du quai amont :ée des réseaux, électricité, eau potable, eaux usées, télécom et l'installation de bornes de distribution eau et d'électricité à proximité des quais
l'aménagement du quai (face à la sucrerie) ou rampe d'accès pour la mise à l'eau de bateaux de plaisance voire un stationnement ponctuel.seront consacrés au stockage de bateaux sur trois niveaux et au stockage de matériels pour diverses activités de grutage, d'accastillage et d'entretien des bateaux.

En outre, une réflexion a été engagée sur la création d'un chantier naval pour reconstituer un bateau historique, " la Besogne ", emblème du territoire marqué par l'exploitation de la pierre et son transport par la rivière.



Aménagement d'un nouveau quartier Stradal

A proximité de la gare de Saint Leu d'Esserent et du centre-ville, la friche industrielle dite " Stradal " associée à l'ancienne emprise Sovafim (devenue propriété communale) constitue une opportunité significative de réhabilitation de 11 hectares.
Projet
Le Projet d'Aménagement et de Développement Durable de la commune s'inscrit dans une logique de développement maîtrisé et équilibré de la partie ouest de la commune. Cet effort de construction d'habitation urbaine se traduit par la réalisation progressive d'environ 300 logements. La Commune dispose depuis le 10 février 2014 d'un Plan Local d'Urbanisme.
Il s'agit de
- délimiter et composer un quartier nouveau et intégré, contribuant à dynamiser l'image de la ville
- Promouvoir un programme à dominante résidentielle avec mixité d'habitat, et avec une composante économique (hôtel, artisanat)
- Mettre à disposition des logements pour chaque étape de la vie
- Respecter l'identité urbaine de la ville, en étant attentif au cadre de vie et à la relation avec le patrimoine architectural et naturel, en lien avec l'histoire de la ville
- Concevoir une progressivité d'aménagement et d'équipement en fonction des contraintes et des besoins (notamment franchissement de la voie ferrée)
- Composer, structurer un quartier mis en relation avec son environnement, notamment le centre-ville, la gare et la base de loisirs
- Fédérer des entités urbaines voisines
- Respecter ses caractéristiques de quartier aménagé en transition avec la campagne
- Composer avec les spécificités paysagères du site


Le Parc de la Garenne

Cet espace naturel comprend :
- Un étang, espace artificiel issu de l'extraction de matériaux ;
- Une zone boisée aux abords de l'Oise correspondant à une ancienne île sur l'Oise. Le tracé est encore présent et considéré comme une zone inondable soumis au Plan de Prévention des Risques d'Inondations de la vallée de l'Oise.
Les premiers cheminements ont disparu depuis la fermeture de la gravière pour laisser place à un axe principal de desserte (utilisé actuellement par les services techniques de la ville) et des sentiers piétons d'accès au bord de l'Oise et à l'étang.

Les accès de promenade ont été (C.A.U.E.), les noues identifiables dans la zone humide afin de répondre en partie à la gestion des crues.
C'est aussi l'opportunité d'intégrer le projet dans une politique locale économique, environnementale et sociale.

D'un accès libre au public, avec des sentiers de promenade, des parcours pédagogiques et des espaces de repos et de détente, le parc offrira un ensemble paysager accessible par tout temps. Pour conserver l'aspect naturel, un traitement au sol en stabilisé sera privilégié. En bordure de l'Oise, le long de la Trans'Oise, un parcours santé sera installé (adapté aux PMR).

Dans la partie boisement inondable, les anciennes noues identifiables seront réhabilitées pour obtenir une zone d'extension des crues. A ce titre, un parcours spécifique hors-sol (platelage, ponts) assurera le passage des visiteurs.
























Projet communes de Paris

Le complexe sportif date des années 70. Ses installations sont nombreuses mais vieillissantes (salle multisports, dojo, salle de tennis de table, terrain d'honneur de football, terrain de football stabilisé, terrain multisports, cour de tennis, boulodrome, piste d'athlétisme, aires de lancer -poids, marteau, disque, javelot,…)

Ainsi, sa capacité d'accueil d'associations sportives dépasse largement les besoins de la ville de Saint-Leu d'Esserent. De nombreux adhérents viennent de collectivités voisines.
Aussi, afin de réduire les coûts d'entretien et d'optimiser l'utilisation des installations sportives, tout particulièrement hors périodes scolaires, il est nécessaire d'engager dès maintenant des actions de modernisation des installations existantes - mise aux normes à un niveau départemental voire régional - et de les adapter aux besoins des associations notamment dans le cadre de disciplines handisport.

Il est souhaitable de mutualiser les équipements et leur utilisation en collaboration avec les collectivités territoriales et les acteurs économiques du territoire.















Valorisation du patrimoine

Nous disposons d'un important patrimoine que nous devons entretenir et surtout valoriser.
L'objectif est de permettre aux habitants et aux visiteurs de se réapproprier l'histoire de la ville.

La restauration et l'entretien du patrimoine bâti sont indispensables.
Celui-ci doit être vecteur de développement économique, touristique et culturel.

Depuis quelques mois, la ville de Saint Leu d'Esserent a signé un partenariat avec Royaumont afin de dynamiser l'offre touristique notamment autour de concerts à l'abbatiale. D'autres partenariats sont en cours d'élaboration afin de positionner Saint Leu d'Esserent comme destination touristique

La ferme des Moines 1 est situé au cœur du quartier médiéval de la ville. Cet ancien bâtiment fait partie du patrimoine historique de la ville à proximité à l'abbatiale. Sur un terrain d'une superficie totale de 1365 m², ce bâtiment dispose d'une surface totale habitable d'environ 600 m². Depuis 2010, la ferme des moines accueille les équipes du chantier d'insertion.

Le bâtiment dénommée " la ferme aux moines 2 " est situé rue du bourg au cœur du quartier médiéval proche du centre-ville. Cet ancien bâtiment non classé devait faire partie du patrimoine historique de la ville. Sur un terrain de clos de 2207m2 de terrain arboré, deux bâtiments, un pigeonnier et un jardin.

Les fermes des Moines font partie de l'ensemble monastique. Un projet d'aménagement de l'ensemble des bâtiments est en cours de réflexion afin de redonner toute leur place comme lieu de visite, de rencontre évènementielle, pédagogique et culturelle.


Revenir au contenu | Revenir au menu